Accueil Vodable
histoire site_clunisien eglise_colamine
presentation
village_art_histoire
activites
vie_municipale
actualites
journal
galerie_photo

 

 

 

 

 

 

 

 

Mentions légales

Un peu d'histoire, suite

La présence des Dauphins à Vodable est à l’origine directe du développement important du village. En revanche, c’est à l’attraction concurrentielle exercée par l’église et le château que l’on doit la partition originale du village en deux quartiers distincts. Le quartier dénommé le Marchidial s’étira sous l’immédiate protection de la forteresse, tandis que celui appelé le Bourg se tourna vers l’Eglise de Colamine.

L’Eglise de Colamine-sous-Vodable, désormais isolée au milieu des champs, fut en effet, jusqu’à la Révolution, l’unique église paroissiale de Vodable. Cependant, seuls les habitants du Bourg s’y rendaient tandis que ceux du Marchidial étaient rattachés à l’église de Ronzières. Construite à partir du XI° siècle à la suite de défrichements entamés par les moines de l’abbaye de Sauxillanges, l’église de Colamine présente une architecture romane et pure. Elle abrite un remarquable ensemble de statues dominé par la présence d’une Vierge en Majesté du XII° siècle.

Dans le village de Vodable, encore enceint sur sa partie Nord-Ouest des remparts édifiés au XIV° siècle à la fin de la guerre de 100 Ans, tout un patrimoine témoigne de l’ancienne densité de la population : four à pain, fontaines, lavoirs et abreuvoirs, protégés par des croix en lave, constituent autant de traces de pratiques communautaires disparues.

entree_vodable_histoire

Retour